travail physique

Rupture du ligament scapho-lunaire : Quel arrêt de travail ?

La rupture du ligament scapho-lunaire est une blessure relativement courante qui peut survenir chez les travailleurs qui effectuent des mouvements répétitifs avec leurs mains. Lorsque ce ligament se rompt, il peut provoquer une douleur et un handicap important.

 

Dans cet article, nous discuterons des différents types de traitement disponibles pour une rupture du ligament scapho-lunaire, ainsi que des différents types d’arrêts de travail qui peuvent vous être accordés.

 

Nous examinerons également si une rupture du ligament scapho-lunaire constitue ou non une maladie professionnelle, et quel type d’indemnisation vous pouvez recevoir.

Anatomie du ligament scapho-lunaire

 

Le ligament scapholunaire est une bande de tissu solide et plate qui relie le petit os du poignet (le scaphoïde) au lunatum, un autre petit os du poignet. Le ligament scapho-lunaire est l’un des principaux ligaments stabilisateurs du poignet et contribue à maintenir les os du poignet alignés.

 

ligament scapho-lunaire
Source

 

Il permet également un léger mouvement entre les os scaphoïde et lunaire. Le ligament scapho-lunaire se compose de deux parties distinctes :

 

  • La partie dorsale (ou supérieure).
  • La partie palmaire (ou inférieure).

 

Les deux parties sont reliées par un petit pont de tissu au milieu. La partie dorsale du ligament s’attache à l’os scaphoïde à une extrémité et à l’os lunaire à l’autre.

 

La partie palmaire du ligament s’attache également à ces deux os, mais dans l’ordre inverse : elle s’attache d’abord à l’os lunaire, puis à l’os scaphoïde. La partie médiane du ligament relie ces deux attaches. Ainsi, vu de dessus, le ligament scapho-lunaire forme une lettre en « Y ».

 

Cette anatomie unique confère au ligament scapholunaire à la fois force et souplesse, ce qui le rend bien adapté à son rôle de stabilisation de l’articulation du poignet.

 

 

Qu’est-ce qu’une rupture du ligament scapho-lunaire ?

 

Le ligament scapho-lunaire est l’un des quatre principaux ligaments qui stabilisent le poignet. Il s’étend du scaphoïde (un petit os du poignet) au lunatum (un autre petit os). Une rupture du ligament scapho-lunaire est une déchirure de ce ligament.

 

Elle peut se produire à la suite d’une blessure, comme une chute sur une main tendue, ou de changements dégénératifs qui se produisent avec le vieillissement. Une rupture du ligament scapho-lunaire peut provoquer une douleur et un gonflement du poignet.

 

Elle peut également entraîner une instabilité de l’articulation du poignet, ce qui peut rendre difficile le mouvement de la main et du poignet. Si elle n’est pas traitée, une rupture du ligament scapho-lunaire peut finir par entraîner une arthrite de l’articulation du poignet.

 

instabilité scapho-lunaire
Source

 

 

Types de traitement en cas de rupture du ligament scapho-lunaire

 

Une déchirure ou une rupture de ce ligament peut provoquer des douleurs et une instabilité du poignet, rendant difficile l’exécution des tâches quotidiennes. Le traitement d’une rupture du ligament scapho-lunaire varie en fonction de la gravité de la blessure.

 

Il existe deux principaux types de traitement pour la rupture du ligament scapho-lunaire : le traitement conservateur (non chirurgical) et la chirurgie.

 

Traitement conservateur (non chirurgical)

 

Votre médecin peut vous recommander une période de traitement conservateur (non chirurgical) si vous avez une petite déchirure du ligament scapho-lunaire ou si vos symptômes ne sont pas graves

 

Le traitement conservateur implique généralement :

 

Le repos 

 

Le repos est souvent la première étape du traitement d’une rupture du ligament scapho-lunaire. Il s’agit d’éviter les activités qui exercent une pression sur le ligament, comme les sports d’impact ou d’autres activités à forte contrainte. L’objectif du repos est de permettre au ligament de guérir sans subir d’autres dommages. Le repos du poignet permet également de réduire la douleur et l’enflure.

 

Immobilisation 

 

Dans certains cas, votre médecin peut vous recommander un traitement conservateur sous forme d’immobilisation peut être recommandé. Cela implique le port d’une attelle ou d’un plâtre pour empêcher le poignet de bouger. Cela donne au ligament le temps de guérir et aide à prévenir d’autres blessures.

 

attelle visant à immobiliser le poignet
Source

 

Kinésithérapie (Physiothérapie) 

 

Lorsque le ligament scapho-lunaire se rompt, cela peut provoquer des douleurs et réduire l’amplitude des mouvements de votre poignet. Les exercices de kinésithérapie (physiothérapie) peuvent contribuer à améliorer ces deux aspects.

 

L’objectif de ces exercices est de renforcer les muscles autour du poignet et d’améliorer l’amplitude des mouvements. En fonction de la gravité de votre rupture, vous devrez peut-être effectuer ces exercices plusieurs fois par jour.

 

exercice d'ouverture et de fermeture des doigts
Source

 

Vous devrez peut-être aussi utiliser des poids ou d’autres dispositifs pour augmenter la résistance. Il est important d’être cohérent avec votre programme d’exercices afin d’en tirer le maximum de bénéfices.

 

Injections de stéroïdes 

 

Les injections de stéroïdes sont un traitement courant pour une variété d’affections, allant des douleurs articulaires aux tendinites. Le médicament peut être injecté dans la zone affectée pour réduire l’inflammation et la douleur.

 

infiltration

 

Traitement chirurgical

 

La chirurgie n’est généralement recommandée que pour les déchirures majeures du ligament scapho-lunaire, ou si les options de traitement conservatrices comme l’attelle et la thérapie physique ne soulagent pas vos symptômes.

 

L’objectif de la chirurgie est de stabiliser l’articulation scapho-lunaire et de minimiser ses mouvements. Cela peut se faire soit en réparant le ligament, soit en le retirant complètement et en le remplaçant par une greffe de tendon.

 

chirurgie

 

Dans certains cas, des interventions supplémentaires peuvent être nécessaires pour corriger tout dommage aux os ou aux tendons autour de l’articulation scapho-lunaire.

 

Vous devrez probablement garder votre poignet immobilisé pendant un certain temps après l’intervention. La kinésithérapie (physiothérapie) sera également essentielle pour vous aider à retrouver la force et l’amplitude des mouvements de votre poignet.

 

Quel arrêt de travail pour une rupture du ligament scapho-lunaire ?

 

Le temps d’arrêt de travail nécessaire après une rupture du ligament scapho-lunaire varie en fonction du type de traitement que vous recevez.

 

Si vous suivez un traitement conservateur (non chirurgical), vous pourrez peut-être reprendre le travail en quelques jours ou en une semaine. Cependant, si votre travail nécessite de soulever des charges lourdes ou des mouvements répétitifs du poignet, vous devrez peut-être prendre plusieurs semaines d’arrêt pour permettre au ligament de guérir.

 

Si vous subissez une intervention chirurgicale pour réparer ou remplacer le ligament, vous devrez probablement prendre un arrêt de travail de 4 à 6 semaines. Si votre travail nécessite de soulever des charges lourdes ou de faire des mouvements répétitifs du poignet, vous devrez peut-être prendre un congé encore plus long pour laisser à votre poignet le temps de se rétablir.

 

Discutez toujours de vos projets de retour au travail avec votre médecin, car il sera en mesure de vous donner des conseils spécifiques en fonction de la gravité de votre blessure et du type de traitement que vous suivez.

 

 

Rupture du ligament scapho-lunaire : Maladie professionnelle ?

 

Le ligament scapho-lunaire est un ligament clé du poignet, qui relie les os scaphoïde et lunaire. Une rupture de ce ligament peut provoquer des douleurs et une instabilité du poignet, et peut nécessiter une intervention chirurgicale pour le réparer.

 

Alors, la rupture du ligament scapho-lunaire est-elle une maladie professionnelle ?

 

D’une manière générale, une maladie professionnelle est une maladie ou une blessure causée ou aggravée par l’exposition aux risques liés au travail d’une personne.

 

Les ruptures du ligament scapho-lunaire ont de nombreuses causes différentes, notamment les chutes, les chocs directs sur le poignet et les mouvements répétitifs. Bien que certaines de ces causes (comme les chutes) puissent être considérées comme des facteurs de risque, elles ne sont pas nécessairement liées à l’activité professionnelle.

 

Cependant, il existe des preuves suggérant que les mouvements répétitifs du poignet (comme ceux que l’on observe souvent chez les ouvriers d’usine, les employés de bureau et les musiciens) peuvent entraîner des déchirures du ligament scapho-lunaire

 

Par conséquent, il est possible que la rupture du ligament scapho-lunaire puisse être considérée comme une maladie professionnelle dans certains cas. Si vous pensez que votre rupture du ligament scapho-lunaire a été causée ou aggravée par votre activité professionnelle, vous devriez en discuter avec votre médecin et votre employeur. Vous pouvez également consulter un avocat pour voir si vous avez des options juridiques.

 

évaluation médicale
Source

 

 

Rupture du ligament scapho-lunaire : Quelles indemnités ?

 

Si vous souffrez d’une rupture du ligament scapho-lunaire liée à votre travail, vous avez peut-être droit à des indemnités pour accident du travail. Ces indemnités peuvent contribuer à couvrir vos frais médicaux et la perte de salaire pendant que vous vous remettez de votre blessure.

 

Pour obtenir une indemnité d’accident du travail, vous devez déposer une demande auprès de la compagnie d’assurance de votre employeur.

 

Vous devrez fournir les documents médicaux relatifs à votre blessure. Veillez donc à conserver tous vos dossiers médicaux et vos factures. Vous devrez peut-être aussi prouver que votre blessure a été causée par votre travail. Il peut donc être utile de conserver un compte rendu détaillé de la façon dont la blessure s’est produite.

 

La procédure de demande d’indemnisation peut être complexe et il est souvent difficile pour les travailleurs blessés d’obtenir la totalité des indemnités auxquelles ils ont droit.

 

Un avocat expérimenté en matière d’indemnisation des travailleurs peut vous aider à vous orienter dans le processus de demande d’indemnisation et s’assurer que vous obtenez les prestations que vous méritez.

 

 

Références 

 

https://www.chirurgiemain-epaule.com/rupture-ligament-scapholunaire/

https://www.drbrutus.com/fr/diagnostics/entorses-ligamentaires-du-poignet/