Fracture des phalanges (doigts) : Définition et prise en charge

Les fractures des phalanges (doigts) sont assez communes. Elles surviennent généralement à la suite d’une chute ou d’un accident domestique, mais peuvent également être causées par le sport.

Les symptômes et le traitement d’une fracture de la phalange dépendent de la localisation et de l’intensité de la blessure.

Cet article explique ce qu’est une fracture des phalanges des doigts et décrit la prise en charge thérapeutique appropriée.

Anatomie de la main

La main humaine contient trois sections d’os appelées phalanges, chacune ayant sa propre fonction. Le pouce ne possède que deux phalanges : la phalange proximale et la phalange distale, alors que les autres doigts en contiennent trois.

Les phalanges sont reliées à un ensemble plus large d’os, appelés métacarpiens, dans la paume de la main et rendent possible le mouvement des cinq doigts.

radiographie de la main et des doigts
Source

Tous ces os se rejoignent au niveau des articulations carpométacarpiennes des deux côtés de la main pour former un système d’emboîtement destiné à saisir des objets et à les manipuler avec précision.

En outre, ces articulations permettent à la fois :

  • Des mouvements d’articulation tels que la flexion et l’extension au niveau de l’articulation interphalangienne proximale ;
  • L’écartement ;
  • et la rétraction des doigts au niveau des articulations métacarpophalangiennes.

Cette disposition structurelle confère à nos mains une plus grande flexibilité que tout autre appendice chez tous les primates, en nous permettant d’effectuer des tâches complexes qui nous permettent de prospérer dans notre monde.

Fracture des phalanges (doigts) : Définition

Une fracture des phalanges, plus communément appelée fracture du doigt, est une cassure ou des fissures dans un ou plusieurs os qui constituent les doigts et les pouces.

Ce type de fracture peut être causé de manière inattendue par un accident, généralement un traumatisme direct aux mains, aux doigts, ainsi que lors d’activités plus physiques comme le sport.

fracture de phalange
Source

Ce type de fracture se produit généralement lorsqu’une force excessive est appliquée à l’un de ces os, provoquant une déchirure de sa surface palmaire, ou de la partie la plus proche du côté de la paume de la main.

Cela peut endommager les tendons fléchisseurs qui sont attachés à ce coussinet osseux, rendant difficile et parfois douloureux le mouvement de votre doigt.

Il est impératif que ces fractures fassent l’objet d’une attention médicale immédiate afin qu’elles n’aient pas d’impact durable sur les activités quotidiennes.

Symptômes d’une fracture des phalanges du doigt

L’un des symptômes les plus courants associés à une fracture de la phalange du doigt est une douleur intense. La douleur irradie à partir de la source de la blessure et peut augmenter en intensité en fonction de sa gravité.

Un gonflement et une ecchymose sont également des réactions typiques qui se produisent lorsqu’une personne se fracture la phalange d’un doigt, ce qui indique qu’il s’agit d’une blessure nécessitant une attention médicale.

tremblement des mains
Source

Parmi les autres symptômes d’une fracture des phalanges :

  • Une douleur aiguë et forte qui commence à s’intensifier lorsque l’on bouge ;
  • Le doigt devient bleu et gonfle progressivement, ce qui est dû à une hémorragie interne ;
  • La zone blessée se déforme ;
  • Mobilité étrange de la phalange du doigt, qui n’existait pas avant la blessure ;
  • Une main peut ne pas être capable de former un poing complet ou de détendre complètement la main ;
  • Un hématome se forme sous l’ongle du doigt et provoque une forte douleur ;
  • Un bruit de grincement anormal se produit lorsque le doigt est déplacé.

En cas de fracture ouverte du doigt, un choc douloureux et des saignements se produisent. N’essayez pas de redresser l’os vous-même, car cela peut avoir de graves conséquences. Cela ne doit être fait que par un traumatologue ou un chirurgien expérimenté dans un hôpital.

Causes d’une fracture des phalanges du doigt

Les phalanges du doigt sont très susceptibles de se fracturer en raison de leur taille et de l’amplitude limitée de leurs mouvements. Quelques forces d’intensité modérée peuvent suffire à les briser.

Les causes courantes d’une fracture des phalanges du doigt comprennent des forces excessives répétées exercées directement sur le doigt.

Comme le fait de claquer une porte, ce qui se manifeste par des blessures par écrasement, ou des forces indirectes, comme les coincements et les dislocations.

fracture de phalange
Source

Parmi les autres causes courantes, citons :

  • Les chutes et les blessures liées au sport, comme les balles de baseball ou les palets de hockey sur glace qui frappent les doigts ;
  • Le vieillissement peut également être à l’origine de fractures, car les os ont tendance à se fragiliser avec le temps, ce qui entraîne un risque accru chez les personnes de plus de 60 ans, même en cas de chocs mineurs ;
  • Enfin, des maladies persistantes, peuvent affaiblir suffisamment la structure osseuse pour provoquer une fracture en présence de certaines contraintes.

Quelle que soit la cause, si l’on soupçonne une fracture, il faut consulter rapidement un médecin pour obtenir un diagnostic et un plan de traitement appropriés.

Diagnostic d’une fracture des phalanges du doigt

Le diagnostic d’une fracture des phalanges du doigt nécessite un examen et une imagerie appropriés. Pour commencer, un professionnel de la santé doit procéder à un examen physique pour évaluer :

  • La douleur ;
  • Le gonflement ;
  • L’ecchymose ;
  • La déformation ;
  • Et la sensibilité au niveau du site de la fracture.

Des examens d’imagerie, tels que la radiographie ou la tomodensitométrie, peuvent ensuite être réalisés pour confirmer et visualiser correctement l’étendue et la forme des fractures.

Radiographie de la main

Les antécédents du patient joueront également un rôle important dans le diagnostic, car certaines conditions médicales existantes, comme l’ostéoporose, peuvent rendre le patient plus vulnérable aux fractures.

En fin de compte, un diagnostic correct tenant compte de ces éléments peut permettre d’établir un plan de traitement efficace, de sorte que les patients puissent reprendre leurs activités habituelles sans difficulté en temps voulu.

Traitement d’une fracture des phalanges du doigt

Les médecins traitent la fracture des phalanges de différentes manières. Tout dépend de la complexité des dommages et des complications qui y sont associées.

Le traitement conservateur est généralement utilisé pour les fractures mineures, tandis que les cas plus graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale :

Traitement conservateur

Il s’agit généralement la pose d’une attelle ou d’un plâtre pour immobiliser le doigt concerné et permettre une bonne cicatrisation.

attelle du doigt
Source

Cette intervention est généralement effectuée pour les fractures mineures qui ne nécessitent pas de repositionnement des os, afin d’éviter tout mauvais positionnement pendant le processus de guérison.

Une kinésithérapie (physiothérapie) peut également être recommandée pour réduire le gonflement et améliorer l’amplitude des mouvements.

Traitement chirurgical

Il est généralement nécessaire pour les fractures qui doivent être repositionnées afin de guérir correctement, ou lorsque les traitements conservateurs ne permettent pas une progression suffisante de la guérison.

Le traitement chirurgical ne doit être effectué que par un traumatologue ou un chirurgien expérimenté dans un hôpital. Il implique une réduction ouverte et une fixation interne, où les os sont repositionnés et maintenus ensemble par des vis, des broches ou des plaques métalliques.

Références