douleur à l'épaule

Arthrose d’épaule et travail : Tout savoir

L’arthrose d’épaule est à l’origine de symptômes qui peuvent affecter votre capacité à travailler. Dans ce cas, un arrêt de travail doit être envisagé afin de faciliter la récupération et suivre adéquatement les traitements. L’arrêt de travail suite à une arthrose d’épaule dépend du type de travail que vous occupez : travail physique ou plutôt sédentaire.

Même si l’arthrose d’épaule ne figure pas dans le tableau des maladies professionnelles, elle peut être reconnue comme telle si elle est causée par des risques liés à votre travail.

Quant aux reprises du travail après prothèse d’épaule, elle dépend généralement de l’étendue de vos symptômes, de la nature de la prise en charge et du type de votre travail.

Arthrose d’épaule et travail : Tout savoir avec cet article.

Arthrose de l’épaule : court rappel

L’arthrose de l’épaule désigne la dégradation du cartilage qui recouvre les surfaces articulaires de l’articulation de l’épaule. Or, ce tissu cartilagineux a pour rôle d’empêcher les structures osseuses de se frictionner entre eux.

arthrose de l'épaule
Arthrose d’épaule

L’arthrose de l’épaule cause ainsi une douleur au regard de l’articulation gléno-humérale qui s’accompagne d’une impotence fonctionnelle.

Le traitement de l’arthrose de l’épaule est d’abord médical (médicaments antalgiques, infiltrations de corticoïde). Il existe même des traitements naturels et des pommades pour l’arthrose d’épaule.

Quand toutes ces pratiques n’aboutissent pas aux résultats attendus, une chirurgie pour la pose de prothèse d’épaule est indiquée.

Arrêt de travail suite à une arthrose de l’épaule ?

L’arthrose de l’épaule figure parmi la liste des atteintes pouvant entraîner un arrêt de travail. En effet, elle est à l’origine d’inconfort et de douleur susceptible de diminuer le rendement professionnel d’une personne.

De ce fait, si votre arthrose d’épaule affecte votre capacité à travailler, il serait juste de vous faire évaluer par un médecin. Ce dernier pourra décider ensuite si l’arrêt de travail est nécessaire en fonction de l’étendue de votre maladie et des exigences physiques de votre travail.

Ainsi, l’arrêt de travail pour une arthrose d’épaule dépend surtout du type de travail que vous occupez.

Travail physique

Un travail physique qui nécessite une utilisation excessive et répétitive des épaules nécessite un arrêt de travail prolongé. On cite par exemple les travailleurs dans les usines, dans le secteur de la construction, les plombiers, les déménageurs, les livreurs, etc.

travail physique
Source

Un arrêt de travail est nécessaire pour permettre à l’épaule, et à la personne même, de bien récupérer.

Dans les cas les plus extrêmes, une reconversion professionnelle doit être envisagée, car l’arthrose d’épaule est une maladie dégénérative qui s’aggrave avec le temps.

Travail sédentaire

L’arthrose de l’épaule peut également affecter les personnes qui occupent un travail sédentaire. En effet, si vous effectuez des mouvements répétitifs du bras,comme la dactylographie à longueur de journée sans jamais changer de position, cela pourrait aggraver votre arthrose d’épaule.

douleur à l'épaule pendant le travail
Source

Un arrêt de travail est  nécessaire même si la durée est plus courte comparée à un travail physique. Cependant, si vous n’effectuez que des tâches légères, un arrêt de travail n’est pas obligatoire.

Dans tous les cas, il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel de santé pour les informations précises sur votre cas.

Arthrose de l’épaule: Est-elle une maladie professionnelle ?

Même si l’arthrose de l’épaule ne figure pas dans le tableau des maladies professionnelles, elle peut être reconnue comme telle. De quelle manière ?

Si votre arthrose de l’épaule est causée par des mouvements répétitifs du bras, le port de lourdes charges ou une surcharge de travail, elle entre dans le cadre des maladies professionnelles.

Dans ce cas, vous devez fournir les preuves pour démontrer que votre arthrose d’épaule est liée à une exposition au travail. Une enquête sera ensuite réalisée par des professionnels.

S’il a été démontré que votre arthrose d’épaule est bel et bien une maladie professionnelle, vous pourriez  bénéficier d’une compensation de la part de l’assurance.

Reprise du travail suite à une arthrose de l’épaule ?

Dépend des symptômes

La reprise du travail suite à une arthrose de l’épaule dépend en premier lieu de l’étendue de vos symptômes par rapport à l’exigence de votre travail. Les symptômes d’une arthrose d’épaule peuvent inclure :

  • Une douleur à l’épaule qui s’intensifie quand vous effectuez des mouvements de bras
  • Une limitation des mouvements de l’épaule causée par la raideur et la douleur
  • Une perte de la force et de la mobilité de l’épaule
  • Une   sensation de blocage à l’épaule

Si la majorité des symptômes sont encore présents, cela va limiter votre capacité à travailler. La reprise du travail n’est pas encore envisageable, surtout si vous occupez un travail physique.

douleur à l'épaule
Source

Si votre travail est sédentaire, vous pourriez reprendre votre travail malgré la persistance de certains symptômes. À condition qu’ils n’affectent pas votre productivité au travail.

Généralement, un professionnel de santé va d’abord évaluer l’état de votre épaule avant que vous puissiez reprendre votre travail.

Dépend des interventions

La reprise du travail varie également en fonction de la nature de votre intervention.

Infiltration 

L’infiltration de corticoïdes au niveau de l’articulation de l’épaule soulage la douleur causée par l’arthrose de l’épaule.

Pour un travail physique, un congé de travail est nécessaire pour permettre à votre épaule de récupérer rapidement. La reprise du travail est possible après cette durée, à condition que le travail en question n’aggrave pas votre cas puis former un cercle vicieux.

Pour un travail sédentaire qui ne nécessite pas une grande sollicitation de l’épaule, la reprise du travail se fait assez vite. Il se peut même que vous n’ayez pas besoin d’un arrêt de travail. Mais bien sûr, il faut toujours suivre les recommandations de votre médecin.

Kinésithérapie (Physiothérapie)

La kinésithérapie est un excellent moyen pour rétablir la mobilité de l’épaule et la force musculaire. Dans certains cas, un arrêt de travail est conseillé afin de faciliter la récupération et suivre votre évolution. Surtout si vous effectuez des mouvements intenses de l’épaule lors de votre travail.

Source

Il est possible pour les travailleurs sédentaires de reprendre le travail tout en continuant la kinésithérapie.

Dans tous les cas, demander des conseils auprès de votre kinésithérapeute concernant les mouvements interdits lors de la reprise du travail.

Chirurgie

La chirurgie pour la mise en place de prothèse d’épaule est l’une des prises en charge les plus efficaces en cas d’arthrose de l’épaule.

chirurgie de l'épaule
Source

La reprise de travail ne peut se faire qu’après quelques mois de la chirurgie, cette durée peut même s’allonger. Durant l’arrêt de travail, vous entamez une convalescence ainsi qu’une rééducation.

Vous devriez être très prudent lors de la reprise de travail après chirurgie de l’épaule, car des complications peuvent survenir. Demandez régulièrement conseils auprès de votre chirurgien et de votre kinésithérapeute.

Reprise progressive

La reprise du travail suite à une arthrose d’épaule doit se faire de manière progressive. De cette manière, votre corps pourra s’adapter lentement aux conditions de votre travail sans pour autant compromettre votre récupération.

Il faut éviter de brusquer l’articulation de votre épaule afin de diminuer les risques de complications et de réapparition de la douleur.

Références

https://www.medicol.ch/med/index.php/fr/maladies/arthrose-de-l-epaule