Acromioplastie: temps de récupération (tout savoir)

Partagez avec vos proches concernés
0
(0)

L’acromioplastie est une intervention chirurgicale courante qui permet de résoudre certains problèmes d’épaule. Comme toute procédure chirurgicale, il est associé à un temps de récupération dont la durée varie en fonction de plusieurs facteurs

Il n’y a pas ainsi de temps de récupération précis après une acromioplastie. Cependant, la récupération se compose de trois phases : la phase initiale, la phase de réadaptation et la phase de renforcement. Le temps de récupération varie ainsi selon le temps que vous mettrez pour finir chaque étape. 

Dans ce contexte, cet article va se concentrer spécifiquement sur la période de récupération post-opératoire après acromioplastie.
 

Rappels : comprendre l’acromioplastie avec une foire aux questions 

Qu’est-ce que l’acromioplastie ? 

L’acromioplastie est un acte chirurgical qui consiste à retirer (ou à limer) une partie de l’acromion. À titre de rappel, c’est un os situé au niveau de l’épaule et qui s’articule avec la clavicule. 

Comme le montre le schéma ci-après : 

anatomie de l'acromion et acromio-claviculaire
Source

Pourquoi procéder à une acromioplastie ? 

Une acromioplastie est surtout indiquée comme solution de dernier recours en cas de conflit sous-acromial, après les échecs des traitements non-chirurgicaux. C’est quand l’acromion agresse les tendons de la coiffe des rotateurs créant douleur, raideur et baisse de la mobilité. 


Procédure de l’acromioplastie ?

Avant la procédure, le diagnostic doit être établi par votre médecin ou chirurgien. Des tests et des évaluations seront entrepris. 

L’acromioplastie se fait sous anesthésie générale. Le chirurgien va utiliser une arthroscopie (petite caméra) pour mener la procédure à bien et pour bien visualiser l’opération. 

arthroscopie de l'épaule
Source

Douleur après une acromioplastie ? 

En temps normal, l’anesthésie devrait inhiber toute sensation de douleur durant l’intervention. Après l’acromioplastie, différents types de douleur peuvent apparaître. Une explication détaillée sur le sujet est disponible dans cet article

Acromioplastie : temps de récupération ? 

Rentrons dans le vif du sujet de l’article : quel est le temps de récupération de l’acromioplastie ? 

Le temps de récupération après une acromioplastie varie en fonction de plusieurs facteurs, à savoir : 

  • La gravité de votre condition 
  • Votre capacité de guérison
  • Et même de la méthode chirurgicale utilisée

Bien qu’il n’y ait pas de durée précise ou exacte pour la récupération après acromioplastie.

D’après les études, le temps de récupération pour une acromioplastie se divise en trois phases. La durée de récupération fluctue en fonction du temps nécessaire pour achever chaque phase

Phase initiale

La phase initiale de récupération correspond aux premières semaines après l’intervention. Cette phase est généralement consacrée à la gestion de la douleur et à la récupération de la mobilité de votre épaule. 

En général, cette durée varie entre 3 à 6 semaines. 

Les procédures à entamer durant cette phase seront : 

  • La kinésithérapie (physiothérapie) : 

La kinésithérapie(physiothérapie) fait partie intégrante de votre processus de récupération. Elle aide non seulement à limiter la douleur, mais également à renforcer votre épaule à l’aide d’une série de mouvements adaptés. Elle permet également d’accélérer la durée de la récupération.

Cette étude scientifique montre plus de détails sur les différentes phases à suivre durant la récupération suite à une acromioplastie .

Elle débute tôt après l’intervention, parfois même, dès le lendemain. Bien sûr, vous aurez besoin de vous entretenir avec votre kinésithérapeute (physiothérapeute) pour qu’il puisse adapter les séances et leurs durées en fonction de votre condition. 

 La rééducation en vue de la récupération commence avec des exercices de mouvement passif et de renforcement musculaire léger.

  • Médicaments analgésiques 

En complément de la kinésithérapie, la prise de médicaments antalgiques permettra également de mener à bien votre processus de récupération. Les médicaments analgésiques sont des comprimés antidouleurs pris sous recommandations et prescriptions de votre médecin. 

  • Au quotidien 

Durant la première phase de récupération, il existe également quelque règle qui nécessite d’être suivi afin d’accélérer le temps de récupération

1- Utilisation d’une attelle ou d’une écharpe pour soutenir l’épaule afin de limiter les mouvements 

2- Ne pas faire des mouvements brusques avec l’épaule opérée 

3- Limiter les activités quotidiennes qui risqueraient de surmener votre articulation de l’épaule (cuisiner, jardiner, bricoler, etc.). 

Phase de réadaptation

Après avoir passé le cap de la première phase, vous entrez dans la phase de réadaptation. Cette deuxième phase de la récupération après acromioplastie dure environ 2 à 3 mois après la première phase.

Elle comprend :

  • La kinésithérapie : 

Pendant cette période de récupération, la kinésithérapie vous aidera à travailler sur la mobilité en plus de renforcer les muscles de l’épaule. La phase de réadaptation ne sera terminée que si votre épaule retrouve une certaine mobilité utile pour effectuer presque les activités de la vie quotidienne.

  • Au quotidien : 

 Durant cette phase de récupération, les activités légères peuvent être reprises. Bien sûr, il faut toujours veiller à éviter les mouvements brusques et les activités intenses. 

Vous pouvez même reprendre des activités sportives légères. 

Phase de renforcement et de retour à l’activité normale :

Arrivé à ce stade, vous êtes presque arrivé à la fin de votre phase de récupération. Vous allez entreprendre des exercices de renforcement, en parallèle, la majorité des activités peuvent déjà être reprises. Sauf ceux qui sont interdits par votre kinésithérapeute ou votre médecin. 

La durée de la phase de renforcement est très variable, elle peut aller de quelques semaines à plusieurs mois.

Arrivé à ce stade de la récupération : 

  • Votre épaule devrait être stable et forte au fur et à mesure où vous continuez la rééducation.
  • Vous pouvez reprendre les activités sportives plus dures. 
  • Des limitations permanentes sont possibles à ce stade, demandez toujours des conseils à votre physiothérapeute et votre médecin pour plus amples informations. 

Complications après acromioplastie : autre facteur qui peut impacter le temps de récupération

Certes, il a été dit précédemment que le temps de récupération varie en fonction du temps que vous mettrez à finir les trois phases de récupération. Mais il y a également un autre facteur à prendre en compte : les complications.

Au risque de nous faire passer pour des pessimistes, il est tout de même important de prendre en compte cet aspect après une acromioplastie. En effet, la survenue de complications peut éventuellement ralentir votre temps de récupération.

Parmi les risques les plus courants après une acromioplastie, on peut citer :

  • Une raideur articulaire au niveau de l’épaule, surtout si la rééducation n’est pas correctement entamé.
  • L’algodystrophie, qui est une complication rare pouvant retarder grandement votre processus de récupération.
  • Une infection, d’où l’importance de nettoyer régulièrement votre cicatrice, d’adopter les bonnes mesures pour accélérer la cicatrisation et de prendre des antibiotiques si c’est indiqué par votre médecin.
  • Atteinte des nerfs lors de l’intervention pouvant créer une vive douleur et même une perte de sensibilité au niveau de l’épaule.

Toutes ces complications sont à prévoir après une acromioplastie. Elles peuvent toutes impacter le temps de votre récupération en le rallongeant.

Conseils pour une récupération réussie après acromioplastie 

Examinons une étude faite par D F. GAZIELLY , un chercheur au sein de l’Académie Nationale de Chirurgie. Il a affirmé que l’efficacité de l’acromioplastie dépend non seulement de la qualité de la technique chirurgicale, mais également de l’intégration d’un plan de traitement global qui doit inclure une rééducation complète.

Cette rééducation nécessite la collaboration d’un kinésithérapeute compétent et d’un patient motivé, et joue un rôle essentiel dans le processus de guérison.

À part la kinésithérapie et la prise de médicaments, il existe également d’autres conseils qui pourraient contribuer à mener à bien votre processus de récupération après acromioplastie et l’accélérer : 

Les habitudes de vie saine pour favoriser la guérison après acromioplastie:

Après votre acromioplastie, il est important d’adopter un mode de vie sain afin d’accélérer la récupération et faciliter la guérison. Cela comprend généralement :

  • Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation :

Adopter une alimentation équilibrée afin de soutenir la cicatrisation des tissus, renforcer le système immunitaire (et éviter les complications infectieuses) et bien sûr, vous garder en pleine forme. 

  • Mangez au moins cinq fruits par jour. 
  • Ajouter des légumes (de préférence ceux qui se mangent crus) dans vos plats 
  • Optez pour les aliments riches en calcium et vitamine D, bénéfiques pour vos os (produits laitiers, œufs, poisson gras, etc.)
  • Ne sous-estimez pas l’importance de l’hydratation : buvez beaucoup d’eau dans la journée afin de favoriser la circulation sanguine. 
  • L’exercice modéré :

Comme dit ci-haut, l’exercice peut être entrepris dès la deuxième phase de récupération. 

Commencez toujours par des exercices légers qui ne risquent pas de surmener votre épaule (marche), vous pourrez ensuite augmenter en intensité au fur et à mesure où vous avancez dans votre récupération.

  • L’importance d’un sommeil adéquat :

Le sommeil est crucial durant la phase de récupération. Demandez conseils à votre médecin sur la meilleure position de sommeil à adopter. Généralement, l’idéal serait de dormir sur le dos ou sur le côté qui n’a pas été opéré. 

  • Éviter les comportements à risque :

Évitez de boire de l’alcool ou de fumer après votre intervention, si cela est recommandé par votre professionnel de santé. Ces habitudes pourraient entraver votre processus de guérison.

L’importance d’un suivi médical régulier :

Mis à part une habitude saine, le suivi médical est également important durant la récupération. 

  • Surveillance de la guérison :

Il est conseillé de toujours venir aux rendez-vous de suivi donnés par votre médecin. Les visites régulières permettent de suivre de près votre récupération, de surveiller les complications et d’apporter des ajustements si nécessaire. 

  • Conseils et recommandations du médecin :

Restez en contact avec votre médecin et votre kinésithérapeute, faites-lui part de vos préoccupations ou de tout éventuel problème. Ces derniers vous conseilleront sur la meilleure façon de gérer la douleur, l’éventuelle reprise des activités de la vie et d’autres aspects de la récupération. 

Temps de récupération après acromioplastie: les points à retenir

  • Procédure de l’acromioplastie : La procédure se fait sous anesthésie générale et utilise une arthroscopie pour une visualisation précise. La douleur après l’acromioplastie peut varier et nécessite une gestion appropriée. 
  • Temps de récupération : Le temps de récupération après une acromioplastie dépend de la gravité de la condition, de la capacité de guérison individuelle et de la méthode chirurgicale utilisée. 
  • La récupération est divisée en trois phases : initiale (0-6 semaines), de réadaptation (6 semaines – 3 mois) et de renforcement (3 mois et plus).
  • La kinésithérapie et les médicaments : Ils sont essentiels dans le processus de récupération, commençant par des exercices de mouvement passif et de renforcement musculaire léger. Les médicaments analgésiques sont nécessaires pour gérer la douleur.
  • Autres conseils : Des conseils pour la récupération incluent une alimentation équilibrée, une bonne hydratation, de l’exercice modéré, un sommeil adéquat et l’abstention de comportements à risque. Le suivi médical régulier est crucial pour surveiller la guérison, obtenir des conseils, et détecter rapidement les problèmes potentiels.

Références

https://kinedoc.org/work/kinedoc/8291246d-233d-4d1e-9afb-251ea258c07f.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Auteur/autrice

  • Zo Rakotomalala

    Je suis Dimbiniaina Mitahirizo, étudiant à la faculté de médecine de l'Université d'Antananarivo. Au cours de mes études, j'ai réalisé des stages dans des hôpitaux universitaires (CHU), ce qui m'a permis d'acquérir une expérience précieuse sur le terrain. Parallèlement à cela, j'ai développé une passion pour l'écriture, en particulier sur des sujets liés à la médecine, avec l'objectif de rendre ces informations accessibles à tous. En combinant ainsi mes connaissances médicales et mes compétences rédactionnelles, j'ai trouvé une manière d'exprimer ma passion pour la santé. Pour lire mes articles, consultez la page suivante.

Retour en haut